Le forum 83-629 - La sécurité privée en France
Bienvenue sur le forum 83-629 !

Venez participer et apporter votre pierre a l'édifice !
Aucune question n'est idiote , comme dirais "l'autre": Venez comme vous êtes.

Respect et humilité, entraide et fraternité sont les maitres mots de ce forum !

Vous pouvez vous connectés en toute confiance via votre compte facebook (login).

L'inscription dure moins de 2 mn !

A tout de suite !
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Réseaux sociaux
      
Derniers sujets
Infos en live
Avril 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      

Calendrier Calendrier

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 82 le Jeu 2 Oct - 18:34
Flux RSS


MSN 


Marque-page social

Marque-page social digg  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo      

Conservez et partagez l'adresse de Le forum 83-629 - La sécurité privée en France sur votre site de social bookmarking

profil google+
Google

Mention du DIF: Elle doit être obligatoirement indiqué sur la lettre de licenciement

Aller en bas

Mention du DIF: Elle doit être obligatoirement indiqué sur la lettre de licenciement

Message par Admin le Mer 16 Oct - 11:10

Mention du DIF dans la lettre de licenciement

Par Anne-Sylvie VIVÈS - Avocat

L’employeur doit informer, sauf faute lourde, le salarié qu’il peut demander à utiliser ses droits au DIF jusqu’à l’expiration du préavis, que celui-ci soit ou non exécuté, ou pendant une période égale à celle du préavis qui aurait été applicable.
La chambre sociale dans un arrêt de rejet du 25 septembre 2013 précise que l’employeur doit informer le salarié qu’il peut faire cette demande jusqu’à l’expiration du préavis, que celui-ci soit ou non exécuté, ou pendant une période égale à celle du préavis qui aurait été applicable. En l’espèce, l’employeur soutenait qu’il n’était pas tenu d’informer de ces possibilités d’actions un salarié qui n’était pas en mesure, du fait de son inaptitude physique, d’exécuter son préavis. 
L’argument est rejeté. Selon la chambre sociale, l’employeur qui n’avait pas, dans la lettre de licenciement, informé le salarié de ce qu’il pouvait demander, avant la date d’expiration du préavis qu’il aurait effectué s’il avait été apte, à bénéficier de telles actions, a commis un manquement causant nécessairement un préjudice à l’intéressé.
Par Me. VIVÈS

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Admin
Blog 83-629
Blog 83-629

Masculin Messages : 734
Date d'inscription : 04/07/2013
Localisation : France
Emploi/Diplômes : CAP APS/ BP ATPS / SSIAP 1,2 et 3/Licence Professionnelle

http://83-629.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum