Le forum 83-629 - La sécurité privée en France
Bienvenue sur le forum 83-629 !

Venez participer et apporter votre pierre a l'édifice !
Aucune question n'est idiote , comme dirais "l'autre": Venez comme vous êtes.

Respect et humilité, entraide et fraternité sont les maitres mots de ce forum !

Vous pouvez vous connectés en toute confiance via votre compte facebook (login).

L'inscription dure moins de 2 mn !

A tout de suite !
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Réseaux sociaux
      
Infos en live
Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 82 le Jeu 2 Oct - 18:34
Flux RSS


MSN 


Marque-page social

Marque-page social digg  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo      

Conservez et partagez l'adresse de Le forum 83-629 - La sécurité privée en France sur votre site de social bookmarking

profil google+
Google

Gifler un client justifie t-il un licenciement pour faute grave ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gifler un client justifie t-il un licenciement pour faute grave ?

Message par IGH 1 le Mar 27 Mai - 9:56

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La jurisprudence sociale c'est [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
IGH 1
Passionné
Passionné

Masculin Messages : 279
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 59
Localisation : Paris
Emploi/Diplômes : SSIAP 1

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gifler un client justifie t-il un licenciement pour faute grave ?

Message par Maître Vincent Luchez le Mer 28 Mai - 16:28

Réponse : oui, sauf circonstances particulières et exceptionnelles examinées à la loupe par les juges.
Un professionnel de sécurité privée, lorsqu'il n'est pas en état de légitime défense, sera réputé avoir commis un fait de violence volontaire, c'est-à-dire une infraction pénale constituant une faute grave susceptible de justifier le licenciement, mais aussi une faute disciplinaire étant donné que l'article 10 du Code de déontologie lui interdit toute violence "même légère" sauf, à nouveau, cas de légitime défense.

_________________
Maître Vincent Luchez
Droit des professionnels de la sécurité
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Maître Vincent Luchez
Avocat partenaire du blog
Avocat partenaire du blog

Messages : 116
Date d'inscription : 14/05/2014
Emploi/Diplômes : EFB/CAPA

http://www.luchez-avocats.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum